50 ans [STRESS] – La magie de la visualisation.

Imaginez !

Votre sourire assuré inonde la salle. Votre corps souple et encore très puissant pour votre âge se déplace avec aisance au milieu de vos amis ou de vos collègues. Des regards envieux se lèvent au passage de ce quinqua rayonnant. Mais vous les ignorez ! Vous avez tellement l’habitude… Vous êtes en train de régler sereinement une affaire complexe, savourant déjà les heures qui suivront sa réalisation. En effet, vous êtes passé « maître du temps », vous savez dégager des heures pour vous- même, et tout à l’heure vous allez en profiter pour maintenir votre forme physique, ou pour continuer votre activité préférée qui vous tient à cœur. Votre famille est heureuse car elle sent que vous êtes bien dans votre peau et dans votre mental. En fait, vous êtes contagieux. Le stress des gens diminue à votre contact. Votre vie est géniale !

Vous visualisez le truc ?

Eh bien voilà, vous venez de faire votre première séance de visualisation.

La visualisation, c’est pour qui ?

Cette pratique est tout à fait magique au vu de ces effets extrêmement utiles, mais aussi parce qu’elle peut servir à absolument tout le monde. Et les exemples montrant les effets positifs de la visualisation sont nombreux :

  • Pour beaucoup de sportifs, et en tout cas l’ensemble de ceux qui pratiquent à très haut niveau, cette technique est formidable. En se projetant vers la réussite attendue, en ressentant avec tous leurs sens leur future victoire, cela donne du résultat,

  • Dans le monde médical, où cette technique est de plus en plus utilisée, pour aider à diminuer la sensation de douleur, voire à influer sur le processus de guérison en complément des traitements habituels,

  • Dans le quotidien, où plein d’inconnus ont une vie réussie, car ils atteignent leur objectifs, tels qu’ils les ont définis puis correctement visualisés.

Et concernant les quinquas ?

C’est une technique idéale pour les quinquas, et cela pour deux raisons :

  • Premièrement pour l’avenir. Car les bienfaits de cette pratique sur votre physique et sur votre mental vont vous permettre de vivre les quelques décennies à venir sans stress et au maximum de vos possibilités. De même, c’est idéal pour booster votre motivation, qui elle va vous soutenir dans vos actions de maintien en bonne condition (sports, méditation, …),

  • Deuxièmement grâce au passé. Car tout ce que vous avez déjà vécu va vous permettre de vraiment visualiser les choses attendues. Vous n’allez pas vous imaginer de faux semblants, ou de buts impossibles. Vous allez être capable de visualiser ce qui est vraiment utile pour vous, qui vous correspond vraiment, parce que vous vous connaissez suffisamment bien après toutes vos années de vie.

Alors comment ça marche ?

Il existe plusieurs techniques. D’autant plus que la visualisation est apparentée à d’autres pratiques : l’auto-hypnose, la méditation, le biofeedback, l’imagerie mentale, la psychoimmunologie, …

Mais pour l’essentiel, différents moyens s’offrent à vous : vous pouvez :

    • imaginer l’objet ou l’objectif que vous désirez,

    • répéter une phrase, un leitmotiv qui devient un slogan pour vous,

    • voir une image collée à un endroit où vous passez souvent,

    • dérouler le scénario de la scène que vous souhaitez voir se réaliser.

Et en pratique vous devez ressentir les étapes qui vous mènent à la réalisation de votre désir, et cela avec tous vos sens, et plus particulièrement :

    • la vue (l’objet ou la situation visualisé(e)),

    • le toucher (la surface de l’objet ou la sensation dans votre corps),

    • l’ouïe (l’environnement sonore du moment souhaité).

De même, vous pouvez faire de la visualisation positive ou de la visualisation négative.

  • Dans le premier cas, vous allez ressentir ce que vous souhaitez obtenir ou atteindre. Vous serez ainsi programmé à réaliser votre but,

  • Dans le second cas, vous allez plutôt imaginer le pire (la perte de quelque chose d’important pour vous), ce qui va baisser le point de comparaison dont votre cerveau se sert pour évaluer les choses. Ainsi, en revenant à votre situation actuelle vous ressentirez toute votre chance d’être dans votre situation présente.

Donc comment faire ?

3 étapes :

    • Installez-vous confortablement pour débuter. Mais vous pourrez pratiquer dans n’importe quel brouhaha, ou n’importe quelle position d’ici peu.

    • Représentez-vous le scénario de votre réussite à partir du point de départ, puis dans son déroulement : le lieu (la température, l’environnement), votre position (votre corps, vos sensations), votre attitude (sérénité, assurance), le détail de vos gestes (lents, rapides, précis), les différentes étapes vers le but recherché telles qu’elles doivent se dérouler, etc. Voyez votre réussite en passant les obstacles les uns après les autres.

    • Une fois atteint le but final correspondant à ce que vous souhaitez obtenir, restez un moment à ressentir et à apprécier la réalisation de votre objectif. Gavez-vous de ces sensations, pour les faire durer après la séance.

Combien de fois ?

Bonne question. Cet aspect correspond en fait à la 4ème étape ! En tout cas c’est l’étape la plus importante, puisque c’est la répétition intensive qui conditionne l’organisme à réaliser efficacement ce qu’on lui demande.

Savez-vous qu’une habitude commence à être bien ancrée en soi au bout de 3 semaines ? Alors calez-vous sur ce délai, en pratiquant au maximum. L’idéal étant bien sûr de visualiser son but plusieurs fois par jour.

Où est la magie alors ?

Elle jaillie en mélangeant les 2 choses suivantes :

    • la persistance : la pratique doit durer 3 semaines minimum, à raison de plusieurs fois par jour, régulièrement. Il faut donc de la patience et de la persévérance,

    • l’état d’esprit : votre envie d’atteindre l’objectif doit être sincère, intense. Vous devez accepter sans réserve cet entrainement, bien vous concentrer et vivre à fond cette expérience de visualisation.

Vous vérifierez alors avec certitude le titre de cet article : « la magie de la visualisation ».

Cette pratique va vraiment vous transformer et vous donner les moyens d’atteindre vos buts.

Et vous, avez-vous déjà des expériences de visualisation qui ont fonctionné? Connaissez-vous des gens qui l’utilisent à bon escient ? N’hésitez pas à en faire partager tout le monde en utilisant la page de commentaires ci-dessous.

En tout cas, vous l’avez compris, à 50 ans, la fin du stress grâce à la visualisation c’est maintenant …. ou jamais

J’espère que cet article vous a bonifié. Si ça vous intéresse il y a de nombreuses ressources dans le domaine de l’anti-stress après 50 ans sur mon blog.

Allez voir sur le blog ici, et n’oubliez pas de télécharger mon livre gratuit. Vous saurez tout dans l’ensemble des domaines qui peuvent vous concerner pour devenir Quinquajeunaire. N’hésitez pas l’e-book de plus 50 pages est gratuit.

Et puis,

Abonnez-vous, c’est pour être les premiers à voir les nouveaux sujets.

Likez, c’est pour que je sois bien visible sur Internet.

Commentez, c’est pour donner votre avis, vos expériences, vos idées et pour interagir avec d’autres quinquas et avec moi.

Partagez, c’est pour mettre en commun cet article avec vos amis quinquas, qui vous remercieront.

Alors jubilez ! Vous êtes quinqua …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.